Acheter du vin d'alsace bio, biodynamique et naturel.
Close

Recherche dans le blog

Affinez votre recherche

Vigneron

Appellation

Certification

Millésime

Cépage

Contenant

Couleur

Vendeur

Recherche avancée

primeurs

Aucun choix disponible pour ce groupe

Vin bio, vin biodynamique et vin naturel acheter du vin bio bien conservé
Vins d'Alsace bios et biodynamiques

Vins d'Alsace bios et biodynamiques Il y a 3 produits.

Historique du vignoble

La culture de la vigne en Alsace remonte au 2ème siècle. Des vestiges de tonneaux de bois, bas-reliefs représentant la vigne, des amas de pépins sont retrouvés. Le vin s’exporte alors par le Rhin et la Moselle. Avec les évêchés et les couvents, sous les dynasties mérovingiennes puis carolingiennes la culture de la vigne...

Historique du vignoble

La culture de la vigne en Alsace remonte au 2ème siècle. Des vestiges de tonneaux de bois, bas-reliefs représentant la vigne, des amas de pépins sont retrouvés. Le vin s’exporte alors par le Rhin et la Moselle. Avec les évêchés et les couvents, sous les dynasties mérovingiennes puis carolingiennes la culture de la vigne se développe. Elle atteint son apogée  au cours du 16ème siècle avec une sélection des cépages Riesling, Traminer, Muscat. La guerre de trente ruine le pays et ses vignobles. A la fin du 17ème siècle, la région se relève et Strasbourg et Colmar rayonnent à nouveau.

Sous Napoléon, le vignoble passe à 30 000 hectares. Comme dans les autres régions, le phylloxera met à mal le vignoble fin 19 ème début 20 ème siècle. Les vignes sont majoritairement remplacées par des plans greffés sur des plans  américains. La création de « l’Association des viticulteurs d’Alsace », puis du « conseil interprofessionnel des vins d’Alsace » permet la réglementation qui aboutira à l’amélioration de la qualité des vins , ce qui permet  en 1962 le passage en AOC Alsace, puis en 1975, AOC grand cru, et 1976, AOC Crémant d’Alsace .

 

Un climat particulièrement propice

Le massif des Vosges constitue pour l’Alsace une barrière naturelle contre les influences océaniques. La région connait l’une des pluviométries les plus basses de France et des conditions climatiques particulières très propices à la vigne. La faible pluviométrie diminue les risques de pourrissement,et les vignes ont donc besoin de moins de traitements, facilitant le passage en bio. L’alternance de journées chaudes et de nuits froides en automne, favorise une maturation lente et prolongée des raisins, apportant aux vins une fraîcheur remarquable.

Une région pionnière de la biodynamie

Les conditions climatiques et le respect du terroir, ont conduit beaucoup de viticulteurs alsaciens à privilégier l’agriculture biologique. L’Alsace a été aussi une terre pionnière de la viticulture biodynamique. Celle-ci recherche une collaboration étroite entre la nature et la vigne en créant un cadre où la vigne s’épanouite en parfaite harmonie avec son environnement. En lieu et place des intrants et herbicides on stimule les défenses naturelles de la vigne et on recherche l’enracinement profond des racines. Le sol est travaillé pour permettre une restauration et le développement de sa vie microbienne. La terre et les ceps sont dynamisés, par des tisanes et préparats, qui développent la capacité d’une meilleure photosynthèse des feuilles; ce qui permet d’améliorer acidité et maturité phénolique. Le respect du calendrier astral pour les travaux de la vigne, comme les anciens savaient le faire, contribue à mieux restaurer ce lien entre la vigne et la nature. Il en résulte des vins qui expriment toutes les particularités de ce terroir d’exception.

 

 

Détails
Résultats 1 - 3 sur 3.
Résultats 1 - 3 sur 3.
Close